Au sommaire des infos qui m’ont marquées cette semaine :

  • Création d’énergie et espace, le Japon peut être précurseur dans le domaine,
  • L’informatique à la conquête de Wall Street,
  • Une mission sur l’offre de téléchargement légal,
  • Câble de marque ou non, que choisir,
  • 4ème licence 3G, réaction des 3 acteurs déjà en place.

Avec un peu de retard parce que j’ai été quelque peu débordé et je n’ai pas eu beaucoup de temps ces derniers jours.

Création d’énergie et espace, le Japon peut être précurseur dans le domaine

Source : http://www.lemonde.fr/technologies/…

Le Japon, pays précurseur dans beaucoup de technologies, notamment tout ce qui est lié à la miniaturisation, au gains d’espace, et aux construction para-sismique, souhaite, dans un objectif évident de gain de place produire son énergie dans l’espace.

L’objectif est de produire une énergie non polluante (conversion d’énergie solaire en énergie électrique) et de la transmettre sur terre par faisceau de micro-onde. La conversion d’énergie solaire depuis l’espace présente l’avantage que la majeure partie de cette énergie n’est pas absorbée par l’atmosphère, le rendement des cellule photo-voltaïque est donc bien plus important à surface équivalente (environ 4 fois plus).

Si l’idée ne parait pas impossible, du moins en théorie, il est nécessaire que la transmission d’énergie par faisceau de micro-onde soit opérationnelle sur une grande distance. Il est également nécessaire que le contrôle du satellite (sans doute un modèle géostationnaire) soit extrêmement précis, ou que les mécanisme de sécurité coupant le faisceau de micro-onde en cas de dérive soit très efficace. Je ne souhaite pas que les habitants proximité du récepteur aient à expérimenter l’exposition à un concentré de micro-onde à haute puissance.

Les entreprises Mitsubishi Electric et Ihi vont participer au programme de recherche lancé par le gouvernement japonais pour une durée de 4 ans. La NASA qui s’est intéressée à plusieurs reprise aux possibilités de produire de l’énergie dans l’espace va sans doute suivre le projet d’assez près. Gageons que l’ESA, les autres agences spaciales et les entreprises de production d’électricité vont suivre le projet avec attention.

L’informatique à la conquête de Wall Street

Source : http://www.lemonde.fr/economie/arti…

C’est l’histoire d’un homme, arrêté par le FBI, à l’aéroport de New York, un billet pour Chicago en poche. L’histoire pourrait être banale, aux Etats Unis, mais lorsque l’on y regarde de plus près, elle ne l’est pas.

L’homme en question s’appelle Serge Aleynikov, immigrant russe et programmeur. Certaines personnes en entendant russe et FBI dans ce contexte vont de suite penser Guerre Froide et espionnage, mais il n’en est rien, en tout cas pas dans la définition James Bondienne de l’espionnage. On parle plus ici d’espionnage industriel, de vol de technologie d’une entreprise par une autre, et de vol de clientèle.

Lorsque l’on regarde un peu les C.V. de notre homme, on s’aperçoit qu’il est expert dans le domaine des logiciels de transaction à haute vitesse. Qu’est-ce que ces logiciels, à quoi servent-ils ? Il s’agit de progiciels paramétrés pour réaliser un certain nombre de tâches, à savoir :

  1. trouver les actions pour lesquels une option a été posée par un opérateur à un prix supérieur au cours de l’action à l’instant du scan,
  2. acheter les actions dans la place boursière ou une prime a été proposé lors de l’achat des dites actions,
  3. revendre les actions à l’opérateur au prix maximal possible (juste sous l’option posée par l’opérateur à l’étape 1).

Bref de quoi faire beaucoup d’argent si on arrive à faire toutes les opérations ci-dessus plus vite que les autres.

Notre homme, vient de quitter sont ancien employeur Goldman Sachs, pour une entreprise nommée Teza Tech, sur une promesse d’embauche faite par Mikhaïl Malyshev, qui vient de quitter son employeur, le hedge fund Citadel, pour fonder la Start-Up Teza Tech.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, on pourrait déjà assez fortement penser que l’un ou l’autre embarquerait son carnet d’adresse, ce qui au regard de la loi américaine est déjà assez grave, mais voilà, Serge Aleynikov sauvegarde quelques morceaux de code sur lesquels il travail sur un serveur appartenant à Teza Tech. Les dits morceaux de code sont selon Aleynikov uniquement des logiciels libres, toutefois, il semble qu’il ne s’agisse pas de l’avis de la banque Goldman Sachs.

Nous avons donc la Goldman Sachs contre Serge Aleynikov pour vol de technologies, d’une part, et le hedge fund Citadel contre Mikhaïl Malyshev pour non respect d’une clause de non-concurrence.

Une affaire qui passerait plus ou moins inaperçue en temps ordinaires. Mais ordinaires, les temps ne le sont pas, sur fond de crise planétaire, dans un pays en crise, alors que les hommes politiques mènent en ce moment une campagne contre la Goldman Sachs, accusée de faire des profits gigantesques pendant la crise. Bref ces deux affaires sont fortement médiatisées sans doute pour détourner l’attention du publique de la grogne politique actuelle, le temps que les esprits se calment.

Une mission sur l’offre de téléchargement légal

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/inte…

La mission Zelnik, du nom du patron de la maison de disque Naïve (maison de production de Madame Bruni-Sarkozy), a été mandaté par le gouvernement pour réaliser une mission d’étude sur le téléchargement légal.

J’attends avec hâte les conclusion de la dite mission afin de voir quelles seront les solutions qui nous seront proposées dans un avenir proche.

Quid de la licence globale ? Réponse dans les jours qui viennent, mais j’ai bien peur que cela soit sans surprise pour ceux qui s’attendent à une vraie solution au problème.

Câble de marque ou non, que choisir

Source : http://www.bestofmicro.com/actualit…

Un petit résumé d’un test fait avec des passionnés de l’image et du son, sur un panel de câbles HDMI en passant du modèle sans marque à bas prix, jusqu’au modèle haut de gamme à plus de 100€. Les films ont été testés sur différents critères :

  • la qualité sonore,
  • la qualité du rendu des couleurs,
  • la qualité des mouvements rapides,

Bref tout les éléments ou des parasites peuvent être introduit par un câble de mauvaise qualité.

En tant qu’ancien étudiant en électronique, je m’attendais aux résultats obtenus, à savoir si le câble fonctionne, tous seront de qualité équivalente, dans la mesure ou une bonne partie des signaux sont transmis de façon numérique sur un support HDMI.

Pour moi, la qualité se mesurera sur la durabilité du câble lorsqu’il est utilisé en mobilité. Un câble de marque (et donc de réalisation généralement plus soignée) aura donc plus de chance de fonctionner plus longtemps s’il est manipulé régulièrement (cas d’un câble utilisé par exemple sur un ordinateur portable).

Toutefois, Il y’a fort à parié que pour une installation fixe ne bougeant pas, un câble no-name est à mon avis parfaitement adapté.

Bonne séance de home-cinéma.

4ème licence 3G, réaction des 3 acteurs déjà en place

Source : http://www.freenews.fr/spip.php?art…

Suite à l’annonce de Free de se porter candidat pour l’attribution de la 4ème licence 3G, nous avons vu un certains nombre de réaction assez unanimement vues comme de la « peur » chez les autres opérateurs. Ainsi un chantage à l’emploi a été réalisé par les différents opérateurs, de même qu’une intention de recours au conseil de la concurrence à Bruxelles concernant le tarif de la licence, ou le remboursement des fréquence rétrocédées.

Tout un feuilleton qui dure déjà depuis des années et dont nous approchons peut être des derniers épisodes. La commission européenne de Bruxelles s’est déjà posée comme étant favorable à la 4ème licence 3G, en réponse aux propos de M. Sarkozy, qui s’interrogeait il y’a peu sur la pertinence d’une 4ème licence.

Alors l’ARCEP pourra-t’elle voir une 4ème licence être attribuée ainsi qu’elle le désire depuis quelques temps déjà pour faire jouer la concurrence, ou le copinage et les bonnes relations de certains bloqueront-ils le marché dans l’état de bon entente entre les opérateurs tel que nous le connaissons actuellement.

Enjoy 🙂

Leave a comment

There are no comments yet.

Laisser un commentaire