En ce début d’année 2011, la Hongrie prend la présidence tournante de l’Europe pour les 6 prochains mois, pendant ce temps le gouvernement français cherche à faire la chasse à WikiLeaks.

Quel est le lien entre ces deux faits me direz-vous ? C’est bien simple, la Hongrie vient d’adopter l’une des lois les plus meurtrières à l’égard de la liberté de la presse qu’ai connu l’Europe depuis plusieurs années. En effet, cette loi permet à un organisme crée par l’état, et dont les membres sont nommés par le gouvernement.

Cette loi permet en effet au gouvernement de sanctionner les publications (écrite -papier/internet-  ou télévisuelle) dont le contenu n’est pas politiquement équilibré, un peu comme si en France, on sanctionnait Marianne parce qu’ils sont de gauche, ou encore le Canard parce qu’ils tapent trop souvent sur le chef de l’état. Elle peut également obliger les journalistes à révéler leur sources, si une question de sécurité nationale est soulevée, comme l’état est seul juge de ce point, point n’est besoin de chercher loin pour les dérives, et plus besoin de voler les ordinateurs pour les connaître.

J’ajouterais que l’Allemagne a fait connaître sa désapprobation face à cette loi, la France non.

L’Islande qui s’était déjà démarquée à l’occasion de sa législation sur la protection de la liberté d’expression, fait quand à elle à nouveau parler d’elle en demandant à 25 citoyens ordinaires de « ré-écrire » sa constitution. La version actuelle étant une version copiée et légèrement modifiée de la constitution Danoise, adoptée en 1944 lors de l’indépendance.

Les citoyens en question ayant été élus au suffrage universels direct, et n’importe qui pouvait se présenter à l’élection en question (il fallait avoir plus de 18 ans et pouvoir justifier du soutient de 30 citoyens). L’élection présente un taux de participation de 35% environ (pour mémoire les élections régionales de 2010 en France ont eu des taux de 39.29% et de 43.47% aux premier et second tour respectivement).

Voilà donc un bon exemple de démocratie appliquée, et encore une fois, les décisions de ce pays me font chaud au coeur (même s’il ne doit pas faire chaud là bas).

Sources : http://www.ephemere.be/la-liberte-de-la-presse-est-morte-en-hongrie/

http://jean-francoisjulliard.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/01/03/hongrie-la-liberte-de-la-presse-touche-a-sa-fin.html

http://owni.fr/2010/06/24/islande-nouveau-paradis-pour-la-liberte-dexpression/

http://www.cadtm.org/Quand-l-Islande-reinvente-la

1 Comment

One response to Liberté de la presse et renouveau de la démocratie

  1. Pingback: Tweets that mention Duncane's blog » Blog Archive » Liberté de la presse et renouveau de la démocratie -- Topsy.com

Laisser un commentaire